Mobiliser les compétences d'adaptation à la maladie des patients

L’acquisition des compétences d’adaptation à la maladie est essentielle pour la qualité de vie du patient, comme pour son adhésion au projet thérapeutique. Les résistances à ce projet trouvent d’ailleurs souvent leurs origines dans les difficultés du malade à interagir avec son entourage familial comme médical.

Certaines questions se posent cependant aux professionnels de santé, qui ne sont généralement pas spécifiquement formés aux techniques permettant d’aider la personne à exprimer ses sentiments relatifs à la maladie, sans se laisser déborder par ses propres émotions. Comment l’aider à exprimer ses besoins, à solliciter son entourage, à faire valoir ses choix de santé, sans agressivité, sans opposition indirecte, ni passivité ?

Ces techniques empruntant à la psycho-pédagogie et à la communication amènent le patient à prendre conscience de sa propre capacité à agir sur les blocages dont il souffre avec son entourage. Elles renforcent positivement son image de soi, et l’aident à reprendre l’initiative dans des situations où il était auparavant très passif. Elles lui apprennent à exprimer calmement, de manière constructive et beaucoup plus efficace ses besoins, tout en limitant les tensions internes comme relationnelles. Pour toutes ces raisons, l’acquisition de ces techniques est essentielle à la qualité de vie du patient, à son adhésion au projet thérapeutique, comme à son adaptation à la maladie.

Mais ces techniques sont avant tout une attitude, un savoir être. Elles s’apprennent, se cultivent, et se transmettent. Elles n’évitent pas dans un certain nombre de cas l’orientation du patient vers une psychothérapie, mais sont susceptibles de désamorcer bon nombre de situations difficiles, qui amènent le patient à ne pas adopter le meilleur comportement de santé pour lui.

Le but de cette formation est donc de former les participants à ces techniques, afin de lui permettre de favoriser chez le patient les compétences d’adaptation à la maladie. Face à l’agressivité, l’opposition ou à la passivité d’un patient, elles apporteront également au soignant des savoir-faire qui viendront apaiser la relation, la dynamiser et renforcer l’alliance thérapeutique.


PROGRAMME

1 jour / 340 €

FORMATION

À la fin de la formation, les participants doivent être capables de :

  1. Différencier une attitude dite agressive, passive ou manipulatrice, d’une attitude affirmée
  2. Identifier et mettre en œuvre, pendant la formation, les principes de qualité d’une situation gérée de manière affirmée A visée professionnelle
  3. Lors du diagnostic éducatif, évaluer les compétences d’adaptation à la maladie du patient avec son entourage, et leurs conséquences sur les comportements santé adoptés ; identifier les compétences relationnelles à soutenir chez le patient
  4. Favoriser la prise de conscience chez le patient de sa capacité à agir sur son entourage au moyen des compétences relationnelles
  5. Mettre en oeuvre l’acquisition des compétences relationnelles par le patient ➢ Evaluer l’acquisition de ces compétences relationnelles

Formation   14 octobre 2016

Formation   18 mai 2017